Ouest-France du 31 mars 2016

Avenir devient Avenir Solidarité Emploi

L’association accompagne les demandeurs d’emploi. Elle leur propose des missions de courte durée auprès des particuliers, entreprises, collectivités.
Retrouver le chemin de l’emploi

L’association intermédiaire Avenir, créée il y a 20 ans, accompagne les demandeurs d’emploi. Elle leur propose des missions de courte durée auprès des particuliers, des entreprises et des collectivités, afin de retrouver le chemin de l’emploi. Elle vient de changer de nom et de se doter d’un logo.

Avenir Solidarité Emploi

Tel est le nom choisi par le conseil d’administration, présidé par Etienne Le Borgne. Il précise : « L’association avait besoin d’être mieux identifiée. Nous tenons aux lettres majuscules (en gris) ! Nous avons conservé le mot Avenir qui est la base de notre association. Il s’agit d’aider les gens à se préparer un avenir ; le mot Solidarité est une autre dimension de l’action dans l’implication de tous à redonner une chance à des demandeurs d’emploi ; le mot Emploi représente la finalité. »

Nouveau logo

Les administrateurs décrivent le graphisme du logo qu’ils ont choisi et qui accompagne ces trois mots : « Trois hexagones aux couleurs dynamiques et modernes, représentant le travail d’équipe, le partenariat, le lien tout en conservant une unité. La flèche blanche qui se devine entre les hexagones relie l’ensemble et le projette dans l’avenir ».

L’insertion

Le soutien aux demandeurs d’emploi est limité à deux ans. L’association leur permet de retrouver un rythme. « C’est une étape dans un parcours vers de plus en plus d’autonomie. Des petites formations, des stages extérieurs valorisent leur savoir-faire et surtout leur donnent confiance. » La sortie est alors possible vers un emploi en entreprise ou vers des formations qualifiantes.

Qui peut faire appel à l’association ?

La plupart des employeurs sont des particuliers mais l’association qui travaille dans quatorze communes aimerait que les collectivités fassent plus souvent appel à elle pour des travaux ponctuels (remplacements, par exemple).

Les salariés peuvent effectuer toutes sortes de travaux : entretien de la maison, ménage, peinture, entretien de jardins, manutention… De fait, il s’agit de trouver l’adéquation entre les besoins de l’employeur, les possibilités de l’association et les salariés qu’elle met à disposition. *

L’association se charge de toute la partie administrative et l’employeur peut bénéficier d’une déduction fiscale de 50 %.

Contact : tél. 02 97 65 75 32.

Ouest-France du 31 mars 2016